Association DALO

Devenir bénévole

L’association est toujours à la recherche de nouveaux bénévoles, notamment dans les domaines suivants :

  • apporter un soutien juridique aux personnes accompagnant les demandeurs ou siégeant dans les commissions de médiation (réponse à leurs questions, rédaction de notes juridiques, analyses de décisions des juridictions, tenue d’une jurisprudence..)
  • participer aux permanences parisiennes d’accès au droit
  • participer à la communication : alimentation du site internet et intranet en faisant remonter les informations de terrain (initiatives locales, bonnes pratiques, …)

Le temps et les modalités du bénévolat seront définies d’un commun accord en prenant en compte vos disponibilités.

Si vous souhaitez faire du bénévolat local en faveur du DALO   (accompagnement de demandeurs par exemple), vous pouvez aussi nous le signaler. Nous vous réorienterons vers la ou les associations susceptibles de vous accueillir.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour plus d’informations.


Les Actualités de l'association

La commission de médiation ne peut pas s’affranchir de la loi
Publié le 9 novembre 2020
Chargée d’examiner les recours DALO et de désigner au préfet les demandeurs qu’elle reconnaît comme prioritaires et devant être relogés en urgence, la commission de médiation exerce sa mission en toute indépendance. Elle ne peut recevoir de consignes de quiconque, y compris du préfet auprès de qui elle (...)

Lire la suite

image par defaut
Expulsions sans relogement, un déni du droit qui coûte cher
Publié le 4 novembre 2020
Les mesures exceptionnelles liées au Covid auront réduit le nombre des expulsions locatives effectuées par la police en 2020, mais que se passera-t-il demain, alors que l’augmentation de la pauvreté fait exploser le nombre des jugements d’expulsion ? L’Association DALO rappelle que la loi donne à (...)

Lire la suite

Lutte anti-squat et droit au logement : deux poids et deux mesures
Publié le 4 octobre 2020
Mi-août, un couple de retraités constate que sa résidence secondaire est squattée. La presse s’empare du sujet, les politiques réagissent, la famille de squatters est expulsée et les retraités récupèrent leur logement. Dans la foulée, dès le 2 octobre, l’Assemblée nationale vote un amendement permettant (...)

Lire la suite